L A   P E R C E – R O C H E

25 km – 1600 m de dénivelé – Départ 8h30

INFOS :
3 ravitaillements solides et liquides.
Pas de gobelets sur les ravitaillements. Un gobelet réutilisable sera offert à chaque participant, qui choisira de l’emporter avec lui ou pas.
L’utilisation des bâtons n’est pas autorisée (sentiers étroits et escarpés, nombreux passages techniques).

Après un départ au plan d’eau des Marres, les coureurs traversent la vieille ville de Sisteron et ses andrones secrètes pour prendre d’assaut la citadelle qui marquait jadis la frontière entre Provence et Dauphiné. La longue volée de marches les mène jusqu’au haut des fortifications, avant une redescente rapide vers le pont de la Baume.

Les coureurs affrontent ensuite la première véritable difficulté du jour : la longue montée vers le trou de l’argent,
qui se termine par des passages techniques, entre échelles, traversée de grotte et cordes.

Après un passage sur la crête du rocher de la Baume, ils descendent jusqu’au col de Mézien. Après s’être ravitaillé, on repart dans une deuxième longue ascension,
vers le rocher de Gâche qui surplombe le pays  sisteronnais. Traversée de pierriers et passages délicats entre les blocs le long de la falaise sont au rendez- vous,
mais ça en vaut la peine : depuis Gâche, on peut admirer le Dévoluy au Nord comme Lure au Sud !

Les coureurs redescendent ensuite vers Pierre Écrite, pour terminer leur périple par une longue descente joueuse
qui les ramène à Sisteron via le versant Sud de la Baume.

>>>  Attention ! Parcours déconseillé aux personnes sujettes au vertige.  <<<